Escapade au Mont-Tremblant

Publié par Dounia Mérazka - Lundi 9 novembre 2020 - 19:16

Depuis ma superbe aventure aux chutes du Niagara, mon envie de découvrir de nouvelles régions canadiennes prit de l’ampleur. Je me suis initiée à profiter de la situation actuelle pour enrichir mon carnet de voyage !

Ainsi, quelques jours avant l'annonce officielle des restrictions de déplacement entre les régions, nous avons eu, ma famille et moi, la merveilleuse idée de visiter le village de Mont-Tremblant. Cette très jolie ville portant le même nom est située dans les Hautes-Laurentides et est reconnue pour sa gigantesque station de ski, ses randonnées et ses nombreuses activités pour les petits et les grands.

À partir de Montréal, il faut compter environ une heure et demie de route. C’est amplement suffisant pour une amatrice de photographie comme moi de prendre une multitude de photos et vidéos. En pleine période automnale, sous le soleil d’octobre et face aux magnifiques couleurs des arbres, je n’ai clairement pas besoin de vous détailler le spectacle que dame nature nous a offert. Nous en étions bouche bée !

Le village

Nous avons commencé notre escapade en visitant le très joli village piétonnier, au pied de la montagne. Il regorge de jolies maisonnettes toutes autant colorées les unes que les autres. Nous en avons aussi profité pour visiter les petites boutiques de souvenirs et pour déguster de délicieuses «Queues de castors» !

La randonnée

Une fois arrivés sur les lieux, ma famille et moi avions eu l’envie d’escalader le Mont-Tremblant. La plus haute cime des Laurentides détient 11 sentiers de randonnée différents, vous avez donc la possibilité d’emprunter le chemin qui vous convient. Pour notre part, nous avons opté pour le plus populaire, celui qui est situé non loin des petites chutes d’eau et des jeux de karting.

Nous avons eu donc la chance de visiter les très belles petites chutes, il n’y avait rien de plus relaxant que le son de l’eau tapant sur les rochers et le bruit des craquements des escaliers en bois (je vous rassure, ils sont très sécuritaires) qui permet aux visiteurs d’escalader la montagne. Plus ont avançait et moins on pouvait apercevoir des visiteurs ou entendre des bruits. Nous étions entourés d’arbres colorés et comme seule autre accompagnatrice, la nature.

Cette journée-là, je me souviens très bien que nous avons été forcés de nous arrêter à plusieurs reprises pour prendre une pause. Plus on marchait et plus on se fatiguait. Les 11 kilomètres furent certes très fatiguant, mais la récompense d’apercevoir le paysage une fois arrivé tout au haut de la montagne est plus qu’émouvante. Au loin, on apercevait les magnifiques lacs, mais aussi le village qui paraissait tout petit ! C’était une très belle récompense.

Mes recommandations

Je vous recommande tout de même, malgré le « court » trajectoire, d’emporter avec vous des encas, car nous avions rarement croisé des restaurants sur la route. Vous allez aussi fort probablement avoir très soif si vous décidez de faire la randonnée pédestre. Équipez-vous d’un petit sac avec le nécessaire (eau, collations), il sera difficile de rebrousser chemin après de longs kilomètres parcourus si votre ventre commence à gargouiller !

Nous avons croisé qu’une seule fois un patrouilleur donc je vous conseille fortement de faire très attention et d’emprunter les sentiers destinés aux visiteurs.

Enfin, prenez le temps de regarder et d’écouter. Parfois, lorsqu’on pense au long trajet à parcourir, on finit par s’imposer un stress et une envie pressante de le terminer, mais sachez profiter de l’instant et portez une attention particulière aux alentours, il y a tellement de belles choses à découvrir !

Finalement, en cette période de pandémie, je vous invite à visiter le site web du Mont-Tremblant afin de vous informer des nouvelles mesures de sécurité imposées à des fins de respect des consignes sanitaires de la santé publique.

En espérant que ma chronique vous aura plus, dites-moi en commentaire si vous y êtes déjà allés ! À très bientôt pour de nouvelles aventures ! 

Wally Mtl

Dounia a bien résumé sa randonnée pédestre, jusqu'a atteindre le sommet du mont- tremblant.- Empruntant les sentiers de l'escapade, Dounia nous offre une excellente description des paysages epoustouflants de la région et des couleurs du vert au rouge sans oublier le beau jaune orangé, en effet, la palette automnale offre un spectacle inédit, le récit de Doudou est un conte de fée et nous incite à admirer son aventure à travers sa chronique. Félicitations à Dounia l'artiste.

mar 10/11/2020 - 20:00 Permalien
Ratiba

Je tiens à te présenter mes félicitations, tu es trés engagé pour ce genre d'activité sportive, je t'admire et j'aime te lire sur le rebond, tu es admirable, et ta chronique a réveillée en moi, un certain souvenir, je me souviens avoir visité le village du mont-tremblant avec feu mon mari en étant enceinte . Bisou

mar 10/11/2020 - 20:12 Permalien
Momo

J'adore ce conte de merveilleux, c'est féerique et magique ! Votre recueil est bien fait.

J'ai été visité le mont-tremblant avec ma femme Myra, et croyez moi, à ce jour, nous gardons un excellent souvenirs.

mar 10/11/2020 - 20:25 Permalien

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.