Voyager à travers le monde… en quelques heures

Publié par Dounia Mérazka - Lundi 27 juin 2022 - 11:22
Biodome couverture

J’ai eu la chance de visiter cinq écosystèmes en l’espace de quelques heures, et ce, tout en restant à Montréal. L’expérience unique, enrichissante et à la fois excitante, nous permet de voir, écouter mais aussi de marcher sur les pas de ces animaux aussi captivants et charmants à observer.

Le Biodôme de Montréal, l’un de mes endroits favoris en ville, est considéré comme étant un musée vivant détenant près de 5000 animaux, 230 espèces et plus de 1600 espèces végétales; le tout situé à quelques pas du Stade olympique.

Une immersion aux quatre coins de la planète

La visite débute par un premier voyage en Amazonie, dans une forêt tropicale où l’humidité nous enivre, l’odeur de la terre et des arbres mouillés nous plonge dans la peau d’un aventurier en quête de jolies espèces à photographier. J’ai pris un plaisir fou à observer les magnifiques perroquets aux couleurs vives, à suivre du regard une multitude d’oiseaux s’envoler d’une branche à l’autre, mais surtout à observer les gestes lents des paresseux accrochés aux plus hauts palmiers.

La suite de notre voyage fut un retour au Québec. Eh oui, quoi de mieux qu’observer les fascinants animaux marins provenant du fleuve Saint-Laurent? Après avoir traversé la porte d’entrée, un air frais et une odeur de mer nous transportent vers le magnifique écosystème québécois tant apprécié par nos plus grands amateurs de pêche! Un gigantesque aquarium nous donnait l’impression de nager avec les poissons. Il y avait des méduses, des raies, des esturgeons; j’étais submergée par l’immensité de certaines espèces qui s’amusaient, avec les petits canards, à nous offrir un spectacle riche en émerveillement. Après les animaux marins, il était temps pour moi de faire un tour vers l’Érablière des Laurentides.

Toujours au Québec, l’Érablière des Laurentides nous rappelle les merveilles dont regorge cette province. J’ai eu la chance de voir des lynx, des castors, mais aussi des espèces dont je ne saurais citer le nom. J’ai pu reconnaître le chêne et l’érable; ça me rappelait les diverses forêts que j’ai eu la chance de visiter récemment. La température était familière, je n’avais ni trop chaud ni trop froid.

Le quatrième écosystème m’a particulièrement marqué par son long couloir de glace (de la vraie!) et sa température plus froide qui nous rappelle nos hivers canadiens. J’étais conviée à observer les magnifiques oiseaux aux becs colorés et au plumage élégant nager dans un immense lac rappelant l’océan Atlantique. Les visiteurs se promènent sur un quai à l’allure d’un bateau tout en profitant du décor qui donne l’impression d’être en pleine mer.

Finalement, le voyage se termine sur les îles subantarctiques, l’odeur du poisson fouettant à plein nez et l’ambiance plus glaciale nous offre l’une des plus belles rencontres avec nos amis les manchots! Ces derniers se font souvent confondre avec les pingouins, mais les manchots ne volent pas, contrairement à leur cousin. Derrière une vitre, on peut les apercevoir se promener, sauter et même plonger des grands rochers longeant les murs. Je me suis amusée à les voir nager, certains avaient une poitrine dorée et d’autres, toutes blanches. Le Biodôme regroupe quatre sortes de manchots : le manchot royal, le manchot papou, le gorfou sauteur du Nord et le gorfou doré. Nous étions gâtés!

L’expérience m’a permis de voir des animaux qui, autrement, je n’aurai probablement jamais la chance de croiser. Elle m’a fait découvrir des températures inconnues pour moi et une passion pour les animaux que je ne connaissais pas.

Après trente ans d’ouverture, le 31 août 2020 Espace pour la vie a annoncé la réouverture du Biodôme, l’une des attractions les plus visitées à Montréal. Les rénovations permettent aux visiteurs d’obtenir des vues diversifiées et une expérience immersive plus technologique que jamais ! Une visite au Biodôme nous rappelle à quel point la nature est précieuse, que nous devons prendre le temps de nous sensibiliser aux problèmes environnementaux et que la grande majorité des espèces que nous croisons là-bas sont menacées et risque de disparaître à tout jamais.

Je souhaite prendre le temps de nous rappeler l’importance des petits gestes qui font toute la différence tel que ne pas jeter ses déchets dans la nature, réguler sa consommation d’eau, opter pour le transport en commun, etc.

Je vous recommande donc la visite du Biodôme pour sortir seul, en famille ou entre amis. L’achat de billet en ligne vous facilitera l’accès. Enfilez votre chapeau d’aventurier et partez à l’aventure!

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.